Très nature

J’ai voulu que mon livre soit un partage, c’est pourquoi vous y trouvez de nombreuses recettes de préparations de base telles que les différentes pâtes ou crèmes. A l’aide de ces dernières, vous pourrez ainsi continuer l’aventure de la gourmandise et du plaisir, malgré la maladie, en composant toutes vos recettes préférées. Ce sont elles que vous pouvez découvrir dans cette rubrique et, plus particulièrement sur cette page, celles qui sont très natures.

Comme dans le livre, vous trouverez les informations sur la charge glycémique par portion, et pour ces nouvelles recettes, je ferai systématiquement la comparaison avec la version dite « classique » (c’est à dire avec du sucre et de la farine de blé). Vous verrez, les écarts sont étonnants !

Alors pourquoi s’en priver ! 

Pour d’autres recettes, consulter la rubrique « toutes les recettes »


Quatre quarts Santé

Le quatre quarts est un gâteau délicieux mais excessivement chargé en glucides et en lipides. Très calorique, sa dégustation est souvent teintée de culpabilité. Avec cette version, pas de soucis ! Considérablement allégé, ce quatre quarts vous apportera tous les plaisirs d’une pâtisserie moelleuse sans regrets ni remords !


Brioches aux blancs d’oeufs

La brioche traditionnelle n’est généralement pas une recette considérée comme très légère, subtile combinaison entre amidon, graisses et protéines animales du jaune d’œuf, elle transcende nos goûters et petits déjeuners, mais bien souvent au prix de quelques kilos et d’une composition nutritionnelle peu équilibrée. Avec cette recette revisitée dont la texture est articulée par une combinaison savante entre fibres, humidité du blanc d’œuf et protéines végétales, vous retrouverez les plaisirs de la brioche, mais là, avec 25% de Kcal en moins et un équilibre nutritionnel santé. De plus, voici une nouvelle façon d’écouler les blancs d’œufs autrement qu’avec les classiques financiers ou angel-cakes.


Angel Cake, Poire Vanille et Caramel

Un Angel-cake est une base de gâteau fort intéressante car elle permet d’écouler les blancs d’œufs souvent moins utiles que les jaunes en pâtisserie. Ainsi, cette base très légère et peu calorique peut donc servir de biscuits pour toutes sortes d’entremets, alors n’hésitez-pas !


Far Breton à la rhubarbe

Le Far Breton est un délicieux dessert qui se rapproche du flan et du clafoutis, mais sa texture est plus dense que ces deux derniers. Originaire de Bretagne il était consommé salé, puis sucré les jours de fête. Il est de coutume d’y mettre des pruneaux, mais au départ le Far Breton se déguste nature. On peut y ajouter des pommes, des pruneaux, c’est un peu à la convenance de chacun. Pour ma part, c’est la rhubarbe que j’ai choisi, un fruit d’été qui apporte une pointe d’acidité et qui, de plus, ne contient que très peu de glucides !


Agneau de Pâques

Dans la tradition alsacienne, le Lamala (Lammala, Lammele, Osterlammele…), « petit agneau » ou « petit agneau pascal » en alsacien, est partagé au petit déjeuner du dimanche de Pâques en tant que symbole chrétien qui assimile le Christ à l’agneau.  Aujourd’hui, le Lamala coupé en tranches généreuses se déguste le plus souvent à l’heure du petit déjeuner ou l’après-midi avec un verre de vin blanc d’Alsace ou un café.


Gâteau Basque

Le Gâteau basque comme son nom l’indique est un dessert traditionnel basque. Le gâteau basque est composé d’une pâte à base de farine et de beurre, auxquels on ajoute du sucre, un (ou des) œuf(s), un parfum (amande, rhum, vanille, zeste de citron) et d’une garniture, traditionnellement à la cerise ou à la crème pâtissière.


Crêpes

La Chandeleur fêtée le 2 février, soit 40 jours après Noël, tient son origine d’un mythe lointain selon lequel si on ne faisait pas de crêpes le jour de la Chandeleur , le blé serait carié toute l’année, d’où l’expression (que personne ne connait): « Si point ne veut de blé charbonneux, Mange des crêpes à la Chandeleur ».


Omelette Norvégienne rhum raisins

Curieuse association que celle du mot « omelette » évoquant une recette chaude à base d’œufs battus et du mot « norvégienne », un pays nordique aux températures extrêmes ! L’association du chaud et du froid est pourtant le point de départ de la création de cette recette. Au 19ème siècle, le chef du Grand Hôtel de Paris veut impressionner. Désireux de créer un dessert hommage à la science, il mêle la glace (mauvais conducteur de chaleur) à du blanc d’œuf battu, pour protéger la glace de la chaleur du four. Et cela donne une délicieuse glace mêlée de génoise, de meringue italienne flambé au Grand Marnier !


Tarte Amandine

L’amandine est un classique de la pâtisserie, mais généralement cette délicieuse tarte est inaccessible pour les diabétiques car elle est réalisée avec une pâte sucrée qui, associée aux autres glucides de la recette entraîne une charge glycémique fortement élevée (aux alentours de 40). Qu’a cela ne tienne ! Voici l’amandine avec sa pâte « sucrée » adaptée aux diabétiques : Résultat 5 de charge glycémique par tartelette.


Tarte à la rhubarbe

La rhubarbe est une plante que l’on cuisine comme un fruit, riche en fibres et en antioxydants. Mais au delà de ses vertus et de ses bienfaits sur la santé, elle est particulièrement intéressante pour les personnes diabétiques car elle présente une quantité de glucides très faible (3,4g de glucides pour 100g) et une charge glycémique presque insignifiante de 1 !! De plus, avec 15 calories (Kcal) au 100 gr, la rhubarbe est un aliment hypocalorique dont particulièrement adaptée aux personnes qui suivent un régime.


Baba au rhum à la crème chantilly

Le baba au rhum, appelé aussi savarin, est une brioche d’origine Polonaise imbibée d’un sirop à l’alcool (habituellement du rhum) et servie avec une crème chantilly ou une crème pâtissière. J’ai choisi de la servir avec une chantilly ! Il est tout à fait possible de préparer le gâteau la veille en ne l’imbibant que le lendemain avec le sirop chaud. Certains chefs comme Pierre Hermé le laisse même « sécher » 4 jours alors !!!


Brioche Feuilletée

La brioche feuilletée est une variante encore plus gourmande de la brioche traditionnelle.En effet, il s’agit d’une pâte à brioche, à laquelle on ajoute du beurre et qu’on « toure » comme le feuilletage (maximum 3 tours). Le résultat est à la fois joli et délicieux, croquant et fondant ! Un vrai régal tant pour les yeux que le palais !


Pâte feuilletée, le pas-à-pas

Vous trouverez les recettes de la pâte feuilletée et de la galette de rois pages 33 et 123 du livre. Ici, dans cet article je vous propose de suivre, pas-à-pas, les étapes de la réalisation de la pâte feuilletée afin que vous ayez une idée visuelle des textures et des dimensions à respecter figurant dans le livre. En effet, cette pâte est la plus redoutée en pâtisserie, et il en est de même dans la pâtisserie pour diabétiques. Trop étalée, elle se déchire ou bien le feuilletage s’écrase, pas assez étalée vous aurez la sensation d’un pâte à brioche. Ne vous inquiétez-pas suivez le pas-à-pas et vous constaterez que cette pâte est finalement bien plus simple à réaliser qu’il n’y parait !