A l’heure du goûter

J’ai voulu que mon livre soit un partage, c’est pourquoi vous y trouvez de nombreuses recettes de préparations de base telles que les différentes pâtes ou crèmes. A l’aide de ces dernières, vous pourrez ainsi continuer l’aventure de la gourmandise et du plaisir, malgré la maladie, en composant toutes vos recettes préférées. Ce sont elles que vous pouvez découvrir dans cette rubrique et, plus particulièrement sur cette page, celles qui régaleront vos goûters.

Comme dans le livre, vous trouverez les informations sur la charge glycémique par portion, et pour ces nouvelles recettes, je ferai systématiquement la comparaison avec la version dite « classique » (c’est à dire avec du sucre et de la farine de blé). Vous verrez, les écarts sont étonnants !

Alors pourquoi s’en priver ! 

Pour d’autres recettes, consultez la rubrique « toutes les recettes »


Spider Cookies

L’araignée peut parfois hanter nos plus profonds cauchemars,  elle a donc toute sa place pour Halloween. Souvent effrayante, monstrueuse voire angoissante, elle terrorise petits et grands. Mais avec le Spider Cookie, et son petit côté sympathique, Halloween devient monstrueusement mignon et drôle en plus d’être délicieux !


Quatre quarts Santé

Le quatre quarts est un gâteau délicieux mais excessivement chargé en glucides et en lipides. Très calorique, sa dégustation est souvent teintée de culpabilité. Avec cette version, pas de soucis ! Considérablement allégé, ce quatre quarts vous apportera tous les plaisirs d’une pâtisserie moelleuse sans regrets ni remords !


 

Doigts de Sorcières

Les doigts de sorcières sont les sablés d’Halloween par excellence. Pour les fans de l’émission « le meilleur pâtissier », voici la recette de l’épreuve technique revisitée pour les diabétiques.


Muffin araignée

L’araignée a un pouvoir anxiogène important. C’est pourquoi elle tient la première place des monstruosités pour Halloween. Mais ces muffins, avec leur cœur fondant vous feront percevoir l’araignée sous un angle différent, et pourront, pourquoi pas, vous réconcilier avec elle ! En tous cas, une rencontre garantie avec le plaisir et la gourmandise.


Brioches aux blancs d’oeufs

La brioche traditionnelle n’est généralement pas une recette considérée comme très légère, subtile combinaison entre amidon, graisses et protéines animales du jaune d’œuf, elle transcende nos goûters et petits déjeuners, mais bien souvent au prix de quelques kilos et d’une composition nutritionnelle peu équilibrée. Avec cette recette revisitée dont la texture est articulée par une combinaison savante entre fibres, humidité du blanc d’œuf et protéines végétales, vous retrouverez les plaisirs de la brioche, mais là, avec 25% de Kcal en moins et un équilibre nutritionnel santé. De plus, voici une nouvelle façon d’écouler les blancs d’œufs autrement qu’avec les classiques financiers ou angel-cakes.


Muffins Fantômes

Fêtez les monstruosités d’Halloween tout en douceur avec ces délicieux petits muffins fantômes. Un muffin vanille, drapé d’un glaçage au chocolat et enveloppé d’une fine couche de pâte d’amandes avec une surprise dessous, qui ravira les petits « monstres », comme les grands !!


Crêpes duo spirale

Avec ces crêpes originales vous ravirez tant les papilles que les pupilles de vos convives ou bien les vôtres. Un plaisir pour nos sens à déguster !


Minis fondants au citron et blancs d’oeufs

Avec ces minis fondants au citron, vous allierez la légèreté, la force du citron et la douceur du fondant, le tout en version « allégé » tant en glucides qu’en matières grasses. Après les avoir dégusté, vous attendrez avec hâte d’avoir, de nouveau, des blancs d’œufs à écouler pour refaire cette recette gourmande et si simple !


Galette des Rois – pâte feuilletée rapide

Avec cette recette, vous retrouverez les textures et toute la saveur d’une bonne galette de rois, mais surtout, découvrez la pâte feuilletée rapide en 15 minutes. En effet, dans la pâtisserie traditionnelle, on retrouve deux grandes façons de préparer la pâte feuilletée, l’une en pratiquement une journée et l’autre en quelques minutes. Il n’y avait donc aucune raison, que la pâtisserie pour diabétiques n’est pas, elle aussi, sa version rapide. Alors à vous rouleaux et réalisez en avant première, une pâte feuilletée minute qui, dans vos préparations n’influencera quasiment pas votre glycémie !


Gâteau chocolat mascarpone de Cyril Lignac

Le gâteau au chocolat est un grand classique des desserts mais celui-ci a la particularité d’avoir une texture fondante, moelleuse et légère à la fois. De plus, sa réalisation est un jeu d’enfant. Merci donc au chef Cyril Lignac pour cette création, que j’ai revisité ici en version adaptée au diabète.


Far Breton à la rhubarbe

Le Far Breton est un délicieux dessert qui se rapproche du flan et du clafoutis, mais sa texture est plus dense que ces deux derniers. Originaire de Bretagne il était consommé salé, puis sucré les jours de fête. Il est de coutume d’y mettre des pruneaux, mais au départ le Far Breton se déguste nature. On peut y ajouter des pommes, des pruneaux, c’est un peu à la convenance de chacun. Pour ma part, c’est la rhubarbe que j’ai choisi, un fruit d’été qui apporte une pointe d’acidité et qui, de plus, ne contient que très peu de glucides !


Clafoutis aux Framboises

Le clafoutis est un gâteau traditionnellement composé de fruits entièrement recouverts d’un appareil à flan.


Agneau de Pâques

Dans la tradition alsacienne, le Lamala (Lammala, Lammele, Osterlammele…), « petit agneau » ou « petit agneau pascal » en alsacien, est partagé au petit déjeuner du dimanche de Pâques en tant que symbole chrétien qui assimile le Christ à l’agneau.  Aujourd’hui, le Lamala coupé en tranches généreuses se déguste le plus souvent à l’heure du petit déjeuner ou l’après-midi avec un verre de vin blanc d’Alsace ou un café.


Gâteau Basque

Le Gâteau basque comme son nom l’indique est un dessert traditionnel basque. Le gâteau basque est composé d’une pâte à base de farine et de beurre, auxquels on ajoute du sucre, un (ou des) œuf(s), un parfum (amande, rhum, vanille, zeste de citron) et d’une garniture, traditionnellement à la cerise ou à la crème pâtissière.


Crêpes

La Chandeleur fêtée le 2 février, soit 40 jours après Noël, tient son origine d’un mythe lointain selon lequel si on ne faisait pas de crêpes le jour de la Chandeleur , le blé serait carié toute l’année, d’où l’expression (que personne ne connait): « Si point ne veut de blé charbonneux, Mange des crêpes à la Chandeleur ».


Gâteau d’halloween

Le gâteau d’halloween est un gâteau qui a l’avantage d’être facile à réaliser. Sa réalisation est un moment agréable à partager avec nos enfants. Voici donc une version adaptée au diabète et conçu pour une réalisation familiale dans la joie et la bonne humeur !


Tarte Amandine

L’amandine est un classique de la pâtisserie, mais généralement cette délicieuse tarte est inaccessible pour les diabétiques car elle est réalisée avec une pâte sucrée qui, associée aux autres glucides de la recette entraîne une charge glycémique fortement élevée (aux alentours de 40). Qu’a cela ne tienne ! Voici l’amandine avec sa pâte « sucrée » adaptée aux diabétiques : Résultat 5 de charge glycémique par tartelette.


Tarte à la rhubarbe

La rhubarbe est une plante que l’on cuisine comme un fruit, riche en fibres et en antioxydants. Mais au delà de ses vertus et de ses bienfaits sur la santé, elle est particulièrement intéressante pour les personnes diabétiques car elle présente une quantité de glucides très faible (3,4g de glucides pour 100g) et une charge glycémique presque insignifiante de 1 !! De plus, avec 15 calories (Kcal) au 100 gr, la rhubarbe est un aliment hypocalorique dont particulièrement adaptée aux personnes qui suivent un régime.


Brioche Feuilletée

La brioche feuilletée est une variante encore plus gourmande de la brioche traditionnelle.En effet, il s’agit d’une pâte à brioche, à laquelle on ajoute du beurre et qu’on « toure » comme le feuilletage (maximum 3 tours). Le résultat est à la fois joli et délicieux, croquant et fondant ! Un vrai régal tant pour les yeux que le palais !


Chinois

Pour la petite anecdote ce gâteau est originaire d’Allemagne où il porte le nom de Schneckenkuchen signifiant « gâteau en escargots ». Un des premiers importateurs français de ce gâteau ne parlait pas un mot d’allemand et quand il se faisait livrer, le fournisseur lui présentait ses Schneckenkuchen. Devant la difficulté à prononcer ce mot, l’importateur répondait : « De toute façon pour moi, c’est du chinois », le terme chinois serait alors resté pour le désigner. Composé d’une pâte à brioche différente de la traditionnelle (dont la quantité de beurre est plus importante), d’une crème pâtissière et de pépites de chocolat, ce gâteau ultra moelleux est un délice pour le petit déjeuner ou le goûter.